Pollution de l'air intérieur : Climi mesure l'invisible

La surveillance électronique du taux de CO2 est conseillé pour les habitations, les bureaux, les écoles et les crèches, ...,.
Les moniteurs Climi indiquent quand il est nécessaire de renouveler l'air et aide à trouver le meilleur moyen d'y parvenir sans gaspiller l'énergie.

COVID 19 : La crise sanitaire et la mesure du CO2

Le taux de dioxyde de carbone (CO2) est le meilleur indicateur de la qualité de l'air intérieur.  Quand l'air est renouvelé, le taux de CO2 baisse et les autres polluants sont dilués et moins nocifs.
Les virus se propagent principalement par voie aérienne. Une pièce de vie dont l'air n'est pas fréquemment renouvelé est propice au développement des virus et des bactéries. Un air de mauvaise qualité augmente les risques de contagion.
Les CO2-mètres Climi surveillent l'air intérieur depuis 10 ans
Climi n'a pas attendu la pandémie Covid19 pour surveiller la qualité de l'air des espaces de vie. En effet, un excès de CO2 provoque somnolence, pertes de concentration et diminution des performances.

Comment fonctionnent les capteurs CO2 Climi ? 

Les capteurs Climi indiquent en temps réel la concentration de CO2 exprimée en parties par million (PPM). L'air frais contient environ 400 ppm de dioxyde de carbone (= 0,04 %). Lorsque la concentration en CO2 dépasse un taux défini, Climi donne des alertes de deux niveaux (lumières orange et rouge).


Les normes et valeurs seuils : 

Cliquez pour agrandir l'image
Les alarmes des capteurs CO2 Climi sont réglées selon les besoins des clients et selon les législations  suivies.

ATTENTION : les niveaux d'alertes ne doivent pas être identiques selon que les locaux sont équipés ou non d'une ventilation mécanique et de leur taux d'occupation (privé ou public).
Pour en savoir plus sur la problématique des normes (valeurs seuils) : voir "La question des normes" sur Support - téléchargements. 

Climi pour les espaces recevant du public (ERP)

Cliquez pour agrandir l'image
Pour les Espaces qui Reçoivent du Public (ERP), les écoles, les crèches ou les bureaux collectifs, les alarmes sont fixées en accord avec le client sur base d'études scientifiques et d'expériences de terrain (voir Climi Aéris ERP).

L'air intérieur est toujours plus pollué que l'air extérieur !

Il n'y a pas que le dioxyde de carbone qui est nocif dans l'air que nous respirons, il existe aussi de nombreux gaz polluants. En effet, des substances chimiques volatiles (Formaldéhyde, COV) sont émises par les produits d'entretien, par les colles et les solvants utilisés dans les peintures, dans la fabrication des meubles et des décorations.
Ventiler un local permet aussi de diluer ces polluants et de les réduire à des quantités non nuisibles à la santé.
L'humidité relative doit également être surveillée car, en excès, elle favorise la multiplication des acariens, des moisissures ou champignons qui provoquent des allergies auxquelles de plus en plus de personnes sont confrontées.