Médiocre qualité de l'air dans les classes et les crèches

Dans plus de 9 classes sur 10, élèves et enseignants vivent dans un espace pollué.

Ce constat a été mis en lumière par plusieurs études scientifiques en Europe. Cela pose un problème majeur de santé et de bien-être !
Vivre dans un local mal aéré est nocif pour la santé. Ce constat n'est pas neuf, mais beaucoup plus problématique à une époque où l'on cherche à faire baisser la facture énergétique (portes et châssis étanches à l'air, plafonds isolés et abaissés...). L'air est donc confiné et l'on crée dans les salles de classe un effet Tupperware Le problème existe également dans les crèches et maisons d'enfants.
Différents polluants s'accumulent. et notamment le dioxyde de carbone (CO2) produit par la respiration des occupants. Présent en excès, le CO2 a des effets négatifs sur les performances cognitives: baisse des capacités d'apprentissage, fatigue intellectuelle et présente donc un coût pédagogique considérable.

On détecte aussi dans les écoles la présence de polluants tels que le formaldéhyde et les composés organiques volatils (COV) dégagés par les panneaux de meubles, les colles, peintures...).
En période hivernale, on mesure souvent un taux d'humidité relative trop élevé. Dans bon nombre de locaux, des taches grisâtres apparaissent au plafond et au bord des fenêtres. L'air confiné, la chaleur et l'humidité de l'air sont les éléments favorables au développement des acariens, des moisissures et champignons responsables de pathologies respiratoires .
On sait qu'il faut aérer, mais on ne le fait pas assez ou pas bien. Dans la mesure où la pollution intérieure est invisible et qu'elle s'installe progressivement, on ne se rend pas compte de la nécessité d'aérer le local.

La surveillance électronique de la qualité de l'air intérieur offre  une partie de la solution.
En mesurant le taux de dioxyde de carbone, le moniteur Climi apporte une aide précieuse pour avertir les occupants du local de la nécessité d'aérer. Climi aide à gérer le climat intérieur en éliminant l'air vicié sans gaspillage inutile d'énergie : créer un courant d'air un court moment est souvent plus efficace qu'ouvrir les fenêtres longtemps.

Meer informatie  over deze studie